Comment faire passer le hoquet de bébé ?

Le hoquet chez le bébé est un phénomène courant qui, bien que généralement bénin, peut inquiéter les parents. Apprenez à reconnaître les signes du hoquet et découvrez nos conseils pour y mettre fin rapidement et en toute sécurité.

Comprendre le hoquet chez le bébé

Le hoquet est une contraction involontaire et soudaine du diaphragme, cette fine membrane musculaire située entre la poitrine et l’abdomen. Lorsque le diaphragme se contracte, il provoque un mouvement d’air rapide dans les poumons, ce qui entraîne le son caractéristique du hoquet. Bien que le hoquet puisse survenir à tout âge, il est particulièrement fréquent chez les nourrissons et les jeunes enfants.

Pourquoi les bébés ont-ils souvent le hoquet ?

Les causes exactes du hoquet chez le bébé ne sont pas encore totalement comprises. Cependant, on pense que cela pourrait être lié au fait que leur système nerveux immature ne contrôle pas encore parfaitement le diaphragme. De plus, le hoquet peut également être déclenché par une distension de l’estomac, causée par exemple par un excès d’air avalé lors des tétées.

Méthodes pour aider à faire passer le hoquet de bébé

Avant de tenter quoi que ce soit pour arrêter le hoquet de votre bébé, il est essentiel de rester calme et d’évaluer la situation. Si vous constatez que le hoquet ne semble pas déranger ou perturber votre enfant, il n’est pas nécessaire d’intervenir. Cependant, si votre bébé semble gêné ou s’il a du mal à dormir à cause du hoquet, voici quelques techniques qui pourraient l’aider :

1. Faire un rot

Faites faire un rot à votre bébé en le plaçant sur votre épaule ou en position assise sur vos genoux, tout en soutenant sa tête avec votre main. Tapotez doucement son dos jusqu’à ce qu’il fasse un rot. Cela peut aider à libérer l’excès d’air dans l’estomac et ainsi soulager le hoquet.

2. Modifier la position d’allaitement

Si votre bébé a le hoquet pendant qu’il tète, essayez de changer de position pour faciliter la prise d’air et éviter que l’air ne s’accumule dans son estomac. Utilisez par exemple une position semi-assise, en maintenant le haut du corps de votre bébé légèrement incliné vers l’avant.

3. Faire une pause lors des repas

S’assurer que votre bébé fait régulièrement des pauses pendant les repas permettra à l’air avalé de remonter plus facilement et de diminuer ainsi la probabilité de développer un hoquet. Faites-lui faire un rot toutes les 5 minutes environ, même s’il ne présente pas encore de signe de hoquet.

4. Utiliser une sucette

L’utilisation d’une sucette peut aider à calmer et relaxer votre bébé lorsqu’il a le hoquet. La succion provoquée par la tétine permet d’équilibrer la pression dans l’estomac, ce qui peut contribuer à atténuer le hoquet.

Astuces supplémentaires pour prévenir le hoquet chez le bébé

Bien qu’il ne soit pas toujours possible d’empêcher le hoquet, voici quelques conseils supplémentaires pour minimiser les risques :

  • Veillez à ce que votre bébé soit bien installé et détendu pendant les repas
  • Essayez d’éviter les distractions et le bruit pendant les tétées
  • Attendez au moins 30 minutes après le repas avant de jouer avec votre bébé ou de le manipuler vigoureusement
  • Assurez-vous que votre bébé est bien hydraté en lui proposant régulièrement de l’eau (si cela est recommandé par son pédiatre)

Quand consulter un médecin ?

Le hoquet chez le bébé est généralement sans danger et disparaît de lui-même en quelques minutes ou heures. Toutefois, si vous remarquez que le hoquet persiste sur une longue période ou qu’il semble causer des difficultés respiratoires, n’hésitez pas à consulter votre pédiatre. De même, si votre bébé présente des signes de reflux gastro-œsophagien, tels que des vomissements fréquents ou une prise de poids insuffisante, consultez un professionnel de santé.

A lire également :

Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Derniers articles